Une discussion sur les moyens de maintenir un développement professionnel continu.


Source: Alistair Berg, Getty Images

Afin de comprendre le concept de Développement Professionnel Continu (DPC), il convient d'abord d'examiner le différences entre la formation des enseignants et le développement des enseignants.

La formation des enseignants peut être considérée comme le processus consistant à doter un individu des moyens d'effectuer le travail de enseignement. Cela se fait normalement au moyen d'un cours de formation qui présente à l'individu une série de compétences qui répondent aux exigences des différents aspects de l'enseignement. Dans le domaine spécifique de l'enseignement des langues, il s'agirait de compétences et de techniques d'enseignement de la grammaire, du lexique, de la prononciation, de la lecture, de l'écriture, de l'écoute et de l'expression orale, ainsi que des compétences plus générales liées à la gestion de classe.

Pour l'essentiel, il est juste de dire que la formation des enseignants est un processus qui vient de « l'extérieur » – d'un cours et d'un formateur ou d'un groupe de formateurs. Le développement des enseignants, d'autre part, vient de l'intérieur de l'individu et nécessite un engagement de cet individu à progresser d'une manière ou d'une autre en tant qu'enseignant.

La définition d'Adrian Underhill du développement des enseignants est particulièrement succincte:

« Le développement des enseignants est le processus qui permet de devenir le meilleur enseignant possible, un processus qui peut être commencé mais jamais terminé » (IATEFL Issues, juin/juillet 1999, 149: 17).

Une façon d'envisager ce type de développement est de se demander ce que signifie l'expérience. Est-ce que «10 ans» d'expérience signifient que la même année a été vécue 10fois ou la personne ayant cette expérience a-t-elle progressé, expérimenté et évolué en tant qu'enseignant au cours de cette période?

Si le développement des enseignants vient de l'intérieur du praticien individuel, en quoi cela diffère-t-il de la notion de DPC? D'abord et avant tout, il s'agit de l'engagement de l'organisation où l'individu est employé. Le DPC implique à la fois l'engagement de l'individu et l'engagement de l'institution. Le développement des enseignants peut être considéré plus ou moins comme une activité volontaire, mais le DPC est bien plus une exigence pour tous les employés d'une organisation donnée, dont le but est de bénéficier non seulement à l'individu mais aussi à l'organisation et, en fin de compte, à la profession en tant que ensemble. Afin de mettre en œuvre le DPC, l'enseignant individuel s'engage à se développer et à évoluer d'une manière ou d'une autre et cet engagement est approuvé et activement soutenu par l'organisation. Il existe de nombreuses façons pour un enseignant de se développer et le soutien actif de l'organisation accélérera grandement ce traiter. Certains de ces modes de développement peuvent impliquer la formation des enseignants, d'autres impliqueront simplement la découverte. Des exemples concrets d'un tel développement pourraient être d'assister à des événements externes tels que des ateliers, des séminaires ou des conférences, de suivre un cours de formation spécialisé, d'obtenir une qualification supérieure, de devenir membre d'un groupe d'intérêt spécial (par exemple, le SIG de prononciation IATEFL), de mener des ateliers et séminaires internes et externes, rédiger du matériel pédagogique, publier des articles, s'informer sur la littérature actuelle sur l'enseignement des langues et la linguistique, observer les autres enseignants et être soi-même observé.

Avec le soutien actif de l'institution, bon nombre de ces objectifs peuvent être atteints. Un facteur de motivation introduit par certaines institutions est d'avoir un « système de points » où des points sont attribués pour différentes activités de développement. Atteindre un total de points spécifique sur une période de temps donnée indiquera à l'employeur actuel ou à un employeur potentiel qu'un enseignant particulier est en cours de développement professionnel continu actif et, par conséquent, cet enseignant sera plus employable et plus éligible pour plus postes de responsabilité au sein d'une organisation donnée.